www.ouestmediainfo.cm

KOUOPTAMO / LE SOUS PREFET ET LE P.U.R.S EN DESACCORD PARFAIT

Luc Marcel SEGBE_Sous prefet kouoptamo
Luc Marcel SEGBE_Sous prefet kouoptamo

Les six cents lauréats de la 2ème édition de l’excellence scolaire de l'arrondissement de KOUOPTAMO, Département du Noun, n’ont pas eu le temps de jouir du précieux kit scolaire mis à leur disposition par le parrain de l’événement, haut cadre de la formation politique Parti Uni pour la Rénovation Sociale (PURS), suite à une opposition farouche Sous Préfet qui reçoit néanmoins le cadeau offert.                             

Sollicité pour accompagner la cérémonie des Awards Scolaires marquant le prolongement de la 28ème journée de l’enfant africain édition 2018, le parti politique Peuple Uni pour la Rénovation Sociale, s’est heurté à l’hostilité du Sous-préfet.

C’est qu’en effet, Luc Marcel SEGBE (Secrétaire d’Administration Principal), en sa qualité d’autorité des céans, s’est ouvertement opposé à la présence du parti de Serge Espoir MATOMBA à la place de l’indépendance qui servait de théâtre des manifestations.

Il a ordonné aux organisateurs de se rassurer qu’aucun insigne pouvant témoigner de la présence du P.U.R.S ne soit visible. Bien plus, le refus de prendre la parole, si le sponsor allait se prononcer, comme le prévoyait le programme, était perçu comme signe avant-coureur.

Le P.U.R.S créé t-il la confusion ?

Le programme de la journée était annexé à l’invitation qui a été adressée au Sous-préfet une semaine auparavant, comportait 08 points : « Hymne national ; mot de bienvenue de monsieur le maire; mot du président de l’APPPHAK; mot éventuel du DDAS Noun, mot de l’excellence sponsor ; allocution de son excellence monsieur le Sous-préfet ; remise des primes ; apéritif et fin des cérémonies. »

Les élus du jour, pour la plupart orphelins et enfants des personnes âgées et/ou victimes d’un handicap ont été recrutés parmi les meilleurs des écoles primaires publiques et privées de l’arrondissement de Kouoptamo notamment des villages Njitapon, Njingoumbe, Ngambouo et Mbankouop.

Même si ces meilleurs élèves tout comme leurs géniteurs venus les féliciter n’ont pu dire le moindre mot, c’est sans doute à cause des agissements empreints de tyrannie et frustrants du n°1 de l’arrondissement, comme a laissé entendre le sexagénaire mallam N., parent d’élève.

Pour le secrétaire national aux relations publiques du P.U.R.S, Blaise BONOLOUGOU Dakota, « le geste ‘’rétrograde’’ du Sous-préfet ne devrait aucunement ébranler le dynamisme du P.U.R.S. D’ailleurs, pour nous, c’est un épi phénomène. On n’aimerait pas lui accorder beaucoup d’attention encore moins en faire un commentaire. Le discours que nous développons nous interdit de pleurnicher. Son attitude n’a pas empêché de faire ce que nous sommes venus faire. Vous avez-vous-même pu apprécier l’engouement et la forte mobilisation des populations. Puisque notre démarche s’adosse sur l’éducation, nous refusons de croire qu’un responsable sérieux, demanderait à un Sous-préfet de se comporter de la sorte. Pas surtout dans une république digne de ce nom (…) »

Blaise FONKOU, P.S de la Confédération Ouest
Blaise FONKOU, P.S de la Confédération Ouest

Le Sous-préfet Luc Marcel SEGBE, est allé plus loin, au point de refuser de prendre part à la séance de travail prévue au Centre de Formation des personnes handicapées, âgées et les orphelins –CEFPHAOK, au fronton duquel était affiché le branding du P.U.R.S. Ce n’est qu’après avoir eu gain de cause, que ce dernier une fois en salle, tentera de désamorcer la bombe en essayant de faire son méa culpa en ces mots : « Il n’était pas question pour moi de chasser un parti politique légalisé. Mais de respecter les termes de l’invitation à moi servie par le président de l’APPPHAK. Ladite invitation mettait l’emphase sur l’activité sociale et non socio politique. Il faut lever l’équivoque, pour ne pas ouvrir le boulevard à toutes formes de supputations.»

La question que se posent les uns et les autres à Kouoptamo, c’est celle de savoir pourquoi le Sous-préfet avait-il en fin de compte accepté de réceptionner le don d’un parti politique-soit dit en passant principal ‘’sponsor’’ de l’événement qui récompensait 600 lauréats, alors que le donateur devrait être considéré comme persona non grata.

Toujours est-il que, le P.U.R.S qui a saisi l’occasion de son passage dans la région de l’Ouest pour mesurer sa côte de popularité, a pu se rendre compte que le taux d’adhésion à ses idéaux va au-delà des attentes. Pendant trois jours, le Premier Secrétaire (P.S), Espoir Serge MATOMBA, qu’accompagnaient le Secrétaire national aux relations publiques, la responsable nationale à la communication, Clarence YONGO entre autres, a eu des échanges nourris avec les présidents des clubs estudiantins, des associations de ressortissants de plusieurs tribus, les représentants de partis politiques, de mouvements sportifs, les transporteurs par moto, les commerçants des départements de la Menoua, Mifi, Noun ; mais surtout l’entretien avec l’emblématique guide du groupement Bamendjou, le fô SOKOUDJOU Jean Philippe Rameaux.

D’autres rendez-vous importants motiveront la présence en continue du bureau national du parti à l’Ouest.

Notamment la seconde étape de l’excellence scolaire prévue au mois de septembre 2018.

 

  Pascal Venus NGABANG(ouestmediaiinfo.cm)

Société

Politique

Sports

Economie

CULTURE

Santé

CMO ACTU

Astuces santé

 

My love song

Adresses Utiles

Vos adresses utiles ICI

Infos en bref

Ce jeudi 20 Juin 2019 au stade de la Masson, l’équipe nationale féminine de football en s’imposant face à la Nouvelle Zélande (2-1) a arraché...
Le Ministre camerounais de la communication René Emmanuel SADI a présidé ce jeudi 20 juin 2019 en mi-journée dans la salle  auditorium  ...
C’est le cheval de bataille du Réseau ZENU NETWORK à travers le Programme d’Education à la Citoyenneté Active et à la Culture. Son Coordonate...
Bien qu’interdites  de fonctionnement à la suite d’une décision du  ministre camerounais en charge des transports, Jean Ernest Massena...
A quelques jours ou semaines la sortie du futur Roi Bangou du lieu initiatique (Lahkep), conformément au  28 Janvier 2019 date de son arrestatio...

Nos Visites

53602
Aujourd'huiAujourd'hui92
HierHier236
Cette semaineCette semaine1439
Ce moisCe mois5915
TotalTotal53602